domaine valette


DOMAINE VALETTE

  
Domaine familial de 15 ha situé au sud de la Bourgogne, à Chaintré, village frontière entre Mâconnais et Beaujolais.

Trois générations se sont succédées sur le domaine, d’abord en métayage puis aujourd’hui en propriété.

Le cépage exclusif est le chardonnay, travaillé en culture biologique depuis 1992.

La principale caractéristique de notre domaine réside dans le respect et l’attention que nous accordons à nos sols et à nos vignes, tout au long de la saison. Afin d’obtenir des vins de Terroir, c'est-à-dire qui reflètent l’identité du lieu de production, nous travaillons intensément sur la vie microbienne du sol, afin que la vigne s’y sente dans son élément ; pour cela, nous pratiquons une aération des sols par des labours ou de l’enherbement selon la configuration géographique et géologique de la parcelle, et les conditions climatiques de l’année.

De ces vignes bien ancrées dans leur terroir, nous obtenons des raisins équilibrés que nous laissons sur pied jusqu’à obtention d’une maturité phénolique, suivie uniquement par des dégustations de raisin sur pied.

Dès l’obtention de cette maturité, le coup d’envoi des vendanges est donné. Cueillis à la main, en petit cagette de 15 kilos, le raisin ne subit aucune opération mécanique avant d’être déposé dans le pressoir pneumatique. Une fois pressés, les jus coulent directement par gravité dans une cuve sans adjonction de soufre ou tout autre intrant.

Débourbés grossièrement, ils sont ensuite mis en fût avec les lies dans nos caves fraîches, afin d’être élevés pendant une année. Avant les vendanges suivantes, ils sont soutirés puis mis en masse pour un élevage d’une année encore. Ce n’est qu’au bout de ces deux années d’élevage que nos vins sont mis en bouteille sans collage, ni filtration, sauf si cela s’avère nécessaire.

Les vins produits sont :

-         Mâcon Villages
-         Mâcon Chaintré
-         Viré Clessé
-         Pouilly Vinzelles
-         Pouilly Fuissé
-         Pouilly Fuissé Clos Reyssié

-         Pouilly Fuissé Clos de Monsieur Noly

Domaine Baptiste Valette

La famille Valette est établie à Chaintré, en Saône-et-Loire, dans le sud du Mâconnais.
D’abord vignerons coopérateurs, les Valette s’orientent vers la mise en bouteilles au domaine dans les années 1990. Précurseur de la viticulture biologique – il convertit son vignoble dès 1992 – Gérard a depuis quelques années passé la main à ses fils, Philippe et Baptiste.

Dans les vignes, majoritairement classées en appellation Mâcon-Chaintré et Pouilly-Fuissé, une attention particulière est portée pour obtenir des raisins de chardonnay à maturité optimale.

Les vendanges sont vinifiées le plus naturellement possible, sur les levures naturelles du raisin, sans chaptalisation ni acidification. Les élevages peuvent durer jusqu’à deux ans pour le viré-clessé, voire six ans pour le pouilly-fuissé Le Clos de Monsieur Noly, du jamais vu dans le Mâconnais !
Les vins blancs du domaine Valette en tirent leur personnalité : dotés d’une palette aromatique complexe, ils permettent de somptueux accords mets-vins.


Guillaume et Philippe Trebignaud – DOMAINE DE LA SARAZINIERE

« Le domaine de la Sarazinière est un petit domaine familial de 6.80 ha sur les communes de Bussières et maintenant Serrières, dans le sud mâconnais. Nous travaillons nos vignes et nos vins dans le respect du terroir, sans artifices et de façon naturelle, garant de leur réelle expression. Le domaine est constitué de 2/3 de chardonnays, avec de vieilles vignes plantées entre 1926 et 1935, sur une terre très calcaire. Le reste, partagé entre de vieux gamay et de jeunes pieds d’aligoté. Nos cuvées : Mâcon Bussières blanc et rouge, Bourgogne Aligoté» — Guillaume et Philippe Trebignaud





Family Denogent

Le Domaine Robert-Denogent situé à Fuissé (71) dans le sud de la Bourgogne est une exploitation viticole de 8.50 hectares.
Le domaine produit huit vins sur les terroirs de Fuissé, Pouilly, Davayé pour les blancs, et la Chapelle-de-Guinchay pour le rouge :

- Mâcon-Villages Cuvées « Les Tâches » et « Clos des Bertillonnes »
- Saint-Véran cuvée « Les Pommards »
- Pouilly-Fuissé Cuvées « La Croix », « Les Reisses », « Les Cras » (Claude Denogent) et « les Carrons » (plantée en 1910)
- Beaujolais-Villages « Cuvée Jules Chauvet »

Ce domaine familial composé de Jean-Jacques et de ces deux fils, Antoine et Nicolas, est une petite exploitation artisanale dont le seul but est de produire des vins de terroirs :
- Travail des sols (buttage, débuttage, lames intercep, enherbement naturel, mulch…)
- Identification des terroirs. Chaque cuvée produite est ainsi issue d’un terroir bien déterminé et unique
-Vendange mûre et manuelle, vinification naturelle sans intrants, peu interventionniste et élevage en fût, ou foudre de 18 à 30 mois sur lies fines.
- Autonomie totale : La vendange y est manuelle et tout le travail en vigne et en cave, en passant par la mise en bouteille est réalisé par nos soins.





Fabio Gazeau Montrasi

La propriété, qui appartient à la famille Gazeau-Varambon depuis 1850, est située sur la commune de Fuissé au lieu dit Les Rontés. Toutes les vignes, à l'exception de la parcelle Pierrefolle, sont groupées autour des bâtiments et à l'intérieur d'un Clos.

L'ensemble de la surface plantée, correspondante à 6,15 hectares, est sur l'appellation Pouilly-Fuissé. Les plus vieilles vignes datent des années 1910-1920, et toutes les autres à l'intérieur du Clos ont été plantées entre 1945 et 1975.
Depuis 2005, le domaine cultive aussi un demi-hectare de Saint-Amour, cru du Beaujolais, en lieu-dit Côte de Besset. Toutes les vignes sont cultivées en agriculture biologique (certification Ecocert depuis 2005).

Le Domaine produit quatre vins:
- Clos Varambon -, produit avec les vignes qui se trouvent à l'intérieur du Clos, et dont la plupart a été plantée dans les années 1950-60.
- Pierrefolle -, produit dans la seule parcelle extérieure au Clos, sur roche mère granitique et sol limoneux.
- Les Birbettes -, produit avec les très vieilles du Clos plantées entre 1920 et 1945.
- Saint Amour -, Côte de Besset

Château des Rontets 
71960 Fuissé
France
www.chateaurontets.com



Marcel Joubert

Marcel Joubert est un passionné et un homme attachant et heureux d’être vigneron. Marcel fait parti de la quatrième génération à s’occuper de ce beau domaine qui possède également des vignes en Brouilly et Fleurie. Adepte du travail à la vigne et des vinifications « tranquilles », il propose de transformer le Gamay, en véritable vin croquant et gourmand.


Stephen Durieu De Lacarelle

Vigneron depuis 2000 sur une exploitation de 7 hectares en beaujolais village à Saint Etienne Des Oullières, Stephen Durieu a transformé le domaine en agriculture biologique en 2007 (travail des sols, traitements biologiques) et a commencé des vinifications naturelles en 2009.

Ces 7 hectares majoritairement en vieille vigne, orienté sud/sud-est, sur un terrain granitique, donne des vins frais et floraux. La vinification sans ajout de sucre, de levure et de souffre pendant cette dernière, permet de préserver les caractéristiques typiques du terroir exploité.

Stephen propose deux cuvées 2013 : beaujolais village et beaujolais village en fût de chêne.


Pierre Marie Chermette

Le Beaujolais ? 
« Une région qui a du relief à tous points de vue. Paysages et villages variés : on passe des bois aux vignes, des prairies aux champs de céréales, du sauvage au domestiqué. Vins tellement différents d’un cru à l’autre et au sein de chaque cru ! Habitants joyeux et accueillants. »

Bien Boire en Beaujolais ? 
« Le Beaujolais s’est ‐ hélas ! ‐ mondialisé sur deux critères : banalisation et bananisation. L’addition est lourde aujourd’hui. L’objectif est de produire des vins traditionnels, avec un caractère lié au terroir. Notre atout en Beaujolais est de pouvoir faire des vins modérément alcoolisés, ce qui s’inscrit tout à fait dans la tendance actuelle. »




Jean Foillard

Le Beaujolais ?
« J’y suis né, j’ai toujours vécu ici. Toutes les saisons y sont belles. Si nous avons ouvert des chambres d’hôtes c’est bien parce que nous étions convaincus du charme de la région, de la convivialité de ses habitants et de ses vins. Ici, tout est facile et simple, au sens le plus noble du terme. »

Bien Boire en Beaujolais ? 
« La mode, les vins tendance – faciles à boire, légers, peu alcoolisés – on est en plein dedans. Sauf que nous, on fait tout cela depuis vingt ans ! J’ai toujours privilégié des marchés de niche, traditionnels, avec des prix jamais sacrifiés. Il existe une certaine clientèle qui connaît notre travail et le recherche. Surtout, ne changeons rien ! »


Bruno Debize

Bruno Debize est un vigneron libre qui fait des vins à sa manière.

Un pur bonheur. Après quelques années « sac et pouce » à bourlinguer un peu partout, Bruno Debize s’installe dans le Beaujolais en 1991. C’est en lisant par hasard le courrier des lecteurs d’un magazine qu’il découvre la biodynamie : ce témoignage de vigneron agit comme un déclic. Il fait donc des essais en 1994 puis saute définitivement le pas en 1999. Son observation à lui, c’était de remarquer que bon nombre de maladies virulentes de la vigne avaient fait leur apparition en même temps que l’utilisation d’engrais chimiques. « Dans la biodynamie, il y a des trucs qui marchent mais que je ne sais pas expliquer ». Alors, encore un intégriste ? Raté car Bruno Debize déteste les chapelles et il n’est pas question pour lui de s’enfermer dans un système qui lui ferait perdre tout contrôle de ses vignes et de ses vins. De la même manière, il déclare très franchement que « le complexe du bas Beaujolais » ne le concerne pas : le sud du Beaujolais, il fait avec et plutôt bien. Ses vins se vendent tout seul, ils ont trouvé leur public, professionnel ou particulier. Des vins qui cassent ou qui passent, normal, ils ne ressemblent guère aux beaujolais habituels. Des vins subtils, non pas travaillés, mais soigneusement veillés. Nous aurions immédiatement situé un rouge 2001 parmi les grands pinots noirs de Bourgogne. Les blancs sont complexes et élégants. Des vins secrets mais sacrément passionnants. Comme Bruno Debize.